Lettre de revendication envoyée aux candidatEs

Revendications et demande d’engagement

Sherbrooke, le 3 septembre 2021 – Dans la dernière année, plusieurs enjeux générationnels ont fait surface. D’une part, le rapport du GIEC du 9 août dernier nous montre l’urgence d’agir dans la lutte aux changements climatiques et valide l’éco-anxiété vécue par plusieurs citoyens et citoyennes. Puis, la découverte des restes de milliers d’enfants autochtones sur des terrains de pensionnats à travers le pays nous rappelle nos devoirs d’adopter des politiques décoloniales. Enfin, le choc et les détresses infligés par la pandémie doit nous rappeler l’importance des mécanismes collectifs de protection sociale. La pandémie a frappé de façon disproportionnée les plus pauvres et les plus vulnérables, montrant qu’une amélioration des politiques leur étant destinées est essentielle.

Nous ne pouvons plus maintenir le statu quo. Il faut venir en aide aux travailleuses et travailleurs des différents réseaux, comme la santé et l’éducation, qui sont les véritables piliers de  la société. Il est impératif de reconnaître leur soutien en écoutant et en répondant à leurs demandes. Le tout en se rappelant à quel point le travail des femmes, formel ou informel, est essentiel pour traverser la pandémie. Mettons un terme à cette exploitation. Nous nous devons aussi de reconnaître le travail exceptionnel effectué par des milliers d’organismes communautaires pour répondre aux besoins sociaux de la société. Il faut d’abord constater ce qui a été fait pour mieux accomplir ce qui reste à faire.

Il y a urgence d’agir et de mettre en place les mesures suivantes:

Fiscalité

  • Recalculer le supplément de revenu garanti sur la base du revenu réel de l’année en cours, peu importe la provenance de la  PCU  (Services Canada ou ARC) considérant que les personnes n’avaient pas le choix de la provenance au moment de faire la demande.
  • Lutter contre les paradis fiscaux en révisant les lois canadiennes, en prenant les moyens nécessaires pour les faire respecter et en devenant un réel leader international dans ce dossier.

  • Utiliser les mesures temporaires mises en place pendant la pandémie comme point de départ pour une réforme permanente de l’assurance-emploi, afin d’assurer un accès juste, universel et adapté aux nouvelles réalités du monde du travail.
  • Augmenter le financement des organismes subventionnaires fédéraux.

Santé et éducation

  • Mettre en place un régime d’assurance médicaments 100 % public et universel, dans le respect des compétences provinciales.
  • Maintenir ou bonifier le transfert des sommes prévues dans l’entente Canada-Québec pour l’investissement dans le réseau des services de garde. Ces sommes doivent servir à augmenter le nombre de places et à améliorer les conditions de travail des éducatrices de la petite enfance.

Revendications étudiantes

  • Modifier le Code canadien du travail pour y intégrer des mesures pour protéger et pour rémunérer adéquatement les stagiaires.
  • Réformer la Loi sur la faillite afin que cesse la discrimination portée à l’endroit des personnes étudiantes et que le gouvernement s’engage à garantir les prêts de la communauté étudiante.
  • Réformer l’assurance emploi afin de tenir en compte de la réalité particulière des personnes étudiantes et des diplômées universitaires. En ce moment, les personnes étudiantes qui auraient droit au chômage sont exclues du programme.
  • Augmenter la durée du financement des programmes de bourses étudiantes en recherche pour refléter la durée réelle des études tout en maintenant le même montant annuel des bourses.

Droits sociaux

  • Continuer le combat pour que les femmes obtiennent l’égalité de droit et de fait.
  • Lutter contre la discrimination sous toutes ses formes et pour une réelle inclusion, et ce par des mesures concrètes.
  • Écouter et accepter les revendications provenant des Premières nations, des Métis et des Inuit afin d’œuvrer vers une réconciliation entre les différents peuples. 
  • Faire en sorte que le droit à l’avortement et la justice reproductive ne soit plus jamais un enjeu électoral.

International

  • Augmenter l’aide publique au développement afin d’y consacrer 0,7% du revenu national brut d’ici 2030, un engagement en diapason avec les objectifs de développement durable de 2030.

Logement

  • Annoncer un investissement de 3 milliard par année pour la construction de logements sociaux dès le premier budget du nouveau gouvernement.
  • Augmente le financement de l’initiative pour la création rapide de logements.
  • Annoncer une commission d’enquête publique indépendante et itinérante sur la crise du logement dans la première année de mandat du nouveau gouvernement. 

Environnement

  • Atteindre la carboneutralité d’ici 2030.
  • Investir dans un plan d’électrification des transports.
  • Aller plus loin que les déclarations et les objectifs sur papier lorsqu’on parle d’environnement et de changement climatique.

L’heure n’est plus au demi-mesure, c’est pourquoi nous sollicitons votre soutien et réclamons un engagement officiel de la part de votre parti à travailler pour respecter ces revendications en totalité ou en partie. Vous avez jusqu’au 8 septembre pour signer cette déclaration en nous informant des revendications que vous vous engagez à respecter.

En ce faisant, vous démontrez que vous et votre parti comprenez l’urgence de la situation, que vous êtes à l’écoute de la population, que vous vous engagez à œuvrer pour un meilleur vivre ensemble et que vous souhaitez faire partie de la solution.

Solidarité populaire Estrie est un organisme de défense collective des droits qui fait la promotion et défend les intérêts économiques, sociaux et culturels de la population de l’Estrie, en regroupant des organisations syndicales, populaires, communautaires, féministes, environnementalistes, étudiantes et de solidarité internationale estriennes. Cette lettre regroupe les principaux enjeux de société identifiés par ses membres. 

Signature: ______________________                 
Date: __________________________ 
Pour information: Pascal Florant, coordonnateur
Solidarité populaire Estrie, 165 rue Moore,
local 212 Sherbrooke (Québec) J1H 1B8
Tél.: 819-570-1158 [email protected]